Historique

Dans la décennie 1960, l'autoroute 19 est planifiée pour devenir le nouveau lien nord-sud entre Montréal, Laval et les Laurentides. En 1973, la Ville de Laval et le ministère des Transports s'entendent pour prolonger l'autoroute 19 entre la 440 et la 640.

Le centre-ville de Bois-des-Filion est exproprié pour permettre ce prolongement. La municipalité perd de fait une bonne partie de ses revenus de taxation, et affiche des déficits d'exploitation pendant trois années consécutives.

Cependant, en 1977, un moratoire gouvernemental interdit la prolongation de l'autoroute.

La route 335 est alors construite pour être une route locale. Toutefois, le flot grandissant de véhicules routiers (56 000 véhicules selon la dernière évaluation de la firme Tecsult) l'amène à supporter un important trafic à caractère régional.



LA COALITION 19 s'est engagée dans la conduite du dossier ; en voici quelques jalons :

  • Mars 2017 Défi 19 jours pour la 19.


  • Janvier 2017 Lancement de la pétition demandant au gouvernement du Canada de prioriser et financer le parachèvement de l'autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif.


  • Octobre 2016 Un fantôme vient hanter la 19.


  • Mars 2016 Le projet de la 19 est toujours inscrit au Plan québécois des infrastructures 2016-2026 dans la section « Réseau routier à l'étude ». La Coalition demande de passer à l'étape de « réalisation ».


  • Décembre 2015 Rencontre entre la Coalition 19 et la Direction régionale du ministère des Transports du Québec.


  • Mars 2015 Réinscription du projet au livre des crédits du Plan québécois d'infrastructures (PQI) dans la section « Réseau routier » portant sur les projets à l'étude.


  • Mars 2015 Dépôt du rapport du BAPE confirmant l'urgence et la nécessité du projet de parachèvement.


  • Février 2015 La Coalition 19 demande la réintégration du projet au Plan québécois des infrastructures.


  • Octobre 2014 Dépôt d'un mémoire de la Coalition 19 lors des audiences publiques du BAPE.


  • Juillet 2014 Début du mandat d'enquêtes et audiences publiques du BAPE en septembre.


  • Juillet 2014 Rencontre des maires et mairesses de Laval et de la Couronne Nord avec le ministre des Transports.


  • Juin 2014 La CMM demande au gouvernement d'inclure au plan québécois des infrastructures le SLR et le parachèvement de l'A-19.


  • Mai 2014 Appui du maire de Montréal, Denis Coderre, au projet de parachèvement de l'autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif.


  • Mai 2014 Période et séance de consultation publique tenue par le BAPE.


  • Mars 2014 La Coalition 19 obtient l'appui des trois principaux partis quant au parachèvement de l'autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif.


  • Février 2014 Mise en place du comité d'axe A-19.


  • Mai 2013 Le ministre Sylvain Gaudreault confirme l'intention gouvernementale d'aller de l'avant avec le projet de parachèvement de l'autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif avec le dépôt des études environnementales.


  • Février 2013 Sondage Léger : Un appui quasi unanime. Version (PDF)


  • Janvier 2013 Le président de la Coalition pour le parachèvement de l'autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif, Paul Larocque, annonce une importante campagne d'information et de mobilisation pour inciter le gouvernement du Québec à inscrire dès maintenant le projet de l'autoroute 19 au Plan québécois des infrastructures et à amorcer le plus rapidement possible la réalisation du projet.


  • Décembre 2012 Le directeur de cabinet du ministre Gaudreault a pu constater l'unanimité des appuis de la région au projet. Il a confirmé que l'enjeu, le printemps prochain, est d'insérer le projet dans le PQI, comme l'avait mentionné le ministre des Transports.


  • Novembre 2012 Une rencontre a eu lieu avec le ministère des Transports du Québec la semaine dernière et la Coalition 19 est heureuse de constater que les travaux progressent au rythme prévu.


  • Octobre 2012 Le nouveau ministre des Transports du Québec se fait rassurant au sujet des travaux routiers annoncés par le gouvernement précédent. Le Parachèvement de l'A19 sera donc complété comme prévu.


  • Août 2012 En cette période électorale, la Coalition 19 a obtenu l'engagement des trois principaux partis de parachever l'autoroute 19 avec voies réservées pour le transport collectif entre le boulevard Dagenais à Laval et l'autoroute 640 à Bois-des-Filion.


  • Juin 2012 Monsieur Pierre Moreau, ministre des Transports du Québec, lors d'une visite à Bois-des-Filion, a réitéré l'engagement du gouvernement du Québec à réaliser les travaux du parachèvement de l'A19 avec voies réservées au transport collectif dans les délais prévus.


  • Juin 2012 Un comité sur le transport a été formé pour étudier toutes les avenues possibles quant aux nouveaux trajets d'autobus qui seront créés et à leurs raccordements aux stations de métro de Laval.


  • Mars 2012 Le Ministère des Transports du Québec (MTQ) a mis en place le comité technique sur lequel les municipalités sauront faire valoir les intérêts des la Rive-Nord. Il a également décidé de confier à la Ville de Bois-des-Filion, la maitrise d'oeuvre pour l'élargissement du boulevard Adolphe-Chapleau.


  • Juillet 2010 Annonce du début des études d'avant-projet et d'impact sur l'environnement en vue du parachèvement de l'autoroute 19, avec voies réservées au transport collectif et mesures telles que des stationnements incitatifs.


  • Le 21 juin 2010 à Laval le premier ministre du Québec, Jean Charest, la ministre des Transports, Julie Boulet, et la ministre responsable de la région de Laval, de la région de Lanaudière et de la région des Laurentides, Michelle Courchesne, ont annoncé le début des études d'avant-projet et d'impact sur l'environnement en vue du parachèvement de l'autoroute 19, avec voies réservées au transport collectif et mesures telles que des stationnements incitatifs.


  • Fort de ces conclusions, et devant l'imminence du déclenchement d'élections, une assemblée de citoyens est convoquée afin de présenter les grands paramètres de la proposition et obtenir des commentaires de la population. L'assemblée se tiendra le 17 novembre 2008.


  • Le 7 mai 2008, un accident paralyse l'autoroute 13. Le maire Larocque est invité dans plusieurs médias à expliquer pourquoi le parachèvement de l'A-19 est une question de sécurité pour la population en forte croissance de la Couronne Nord. Le 98,5 FM, RDI et LCN couvrent l'événement.


  • Une équipe soutient les travaux du comité restreint par la réalisation d'un 3D illustrant les éléments consensuels de la proposition : présence d'une voie réservée au transport collectif, parc, encastrement de l'autoroute et présence d'une gare intermodale.


  • La municipalité met en place, en mai 2008, un comité de travail restreint dont le mandat est d'étudier les paramètres de réalisation qui pourraient être acceptables. Le comité est constitué de membres de la Coalition, soit monsieur Martin Drapeau, d'Enviro-Mille-Iles, de Nicole Houle, directrice générale de la CITL, de monsieur Gilbert Guérette, commissaire, de monsieur Jean Laflèche, président de la Chambre de Commerce Bois-des-Filion/Lorraine et de monsieur Paul Larocque, maire de Bois-des-Filion et porte-parole de la Coalition.


  • La réalisation de l'étude d'opportunités est accordée aux firmes Tecsult et Dessau. Le rapport doit être déposé à la ministre en décembre 2008.


  • Le 7 mai 2007, la ministre Boulet annonce à Bois-des-Filion l'octroi de 6,5 millions pour mettre en place des mesures mitigatoires devant alléger le bouchon de trafic vécu à l'intersection du boulevard Adolphe-Chapleau et de la 335. Quelques minutes avant la conférence de presse, elle annonce aussi qu'elle commande une étude d'opportunités sur le parachèvement de l'autoroute 19.


  • Une rencontre a lieu le 12 décembre 2006 à l'Assemblée nationale. La ministre dit comprendre la problématique, mais demande que les panneaux géants soient enlevés. Le maire Larocque refuse de les enlever.


  • Le 28 novembre, soit le lendemain de la conférence de presse, le cabinet de la ministre déléguée au transport, madame Julie Boulet, appelle le maire Larocque afin de coordonner une rencontre.


  • Des centaines d'appels de citoyens sont logés au cabinet du ministre Després, et nous recensons 10 000 cartes postales envoyées au cabinet du ministre des Transports. La couverture médiatique est impressionnante. L'événement est couvert par tous les réseaux de télévision, de radio et par l'ensemble de la presse écrite et a une portée de 6 000 000 de personnes.


  • En novembre 2006, la municipalité de Bois-des-Filion décide de prendre les devants et monte une campagne de grande visibilité sur le thème « Tanné d'être pris dans le trafic ? Dites-le au ministre des Transports ! ».


  • En août 2006, le directeur général de la Ville communique avec la direction régionale du MTQ afin de connaître l'évolution du dossier; celle-ci affirme être en mesure de rencontrer la municipalité en octobre 2006, mais elle avoue du même souffle être sans ressources financières pour donner suite au projet


  • Le 13 décembre 2005, le maire de Bois-des-Filion rencontre le directeur régional du MTQ, Daniel Dorais. L'ingénieur du MTQ, Monsieur Venne, dépose le document Analyse de la problématique route 335 dans Bois-des-Filion;


  • Le 25 août 2004, le maire Paul Laroque demande à nouveau au Ministère de l'informer de l'état d'avancement du dossier;


  • En avril et en mai 2004, les villes suivantes appuient par résolution les démarches entamées par Bois-des-Filion : Sainte-Thérèse, Ste-Anne-des-Plaines, Boisbriand, Rosemère et Lorraine;


  • En mars 2004, Bois-des-Filion obtient l'appui des députés, soit de Monsieur Richard Legendre (provincial) et de Madame Diane Bourgeois (fédéral);


  • En février 2004, la MRC réclame l'attention du MTQ dans le dossier;


  • En décembre 2002, le MTQ commande une analyse globale de la situation;


  • En octobre 2002, Bois-des-Filion demande au Ministère l'état de l'évolution du dossier;


  • En 1999, le MTQ acquiesce et procède à la construction d'un boulevard urbain 1 voie/1 voie, entre le boulevard Dagenais et le pont Athanase-David;


  • En juin 1999, Bois-des-Filion demande officiellement au MTQ que soit aménagé un boulevard urbain entre le boulevard Dagenais et la municipalité. Elle est appuyée à cette époque par la municipalité de Terrebonne et la M.R.C. Thérèse-de-Blainville;


  • En septembre 1999, le maire Paul Laroque dirige une conférence de presse au cours de laquelle il déplore la congestion automobile;